Comment parler de la téléassistance avec un parent en situation de perte d’autonomie

Aborder le sujet de la téléassistance avec une personne âgée et qui perd progressivement son autonomie. N’est pas toujours facile pour les membres de sa famille. La personne âgée peut, en effet, ne pas être d’accord pour porter une téléassistance sur elle. Alors que son utilisation devient de plus en plus nécessaire pour sa sécurité.
Pour l’amener à changer d’avis, et à prendre conscience de l’utilité de cet appareil destiné à son confort, il faut alors trouver le bon dialogue.

Comment parler de la téléassistance avec une personne qui perd son autonomie ?

Parler de ce sujet délicat, mais nécessaire, n’est pas évident. En effet, la ou les personnes qui devront aborder le sujet, auprès de la personne en perte d’autonomie, devront faire en sorte de lui parler de manière positive du dispositif de téléassistance. Il faut arriver à aborder le sujet simplement, mais tout de même de façon persuasive, en évitant que la personne se braque devant ce qu’on lui dit !

De cette manière, on l’amènera petit-à-petit à trouver des avantages à cette téléassistance, qui doit être perçue comme une aide pour elle. On pourra alors lui expliquer, de manière claire, que la téléassistance va l’aider dans sa vie quotidienne, que ce soit de jour comme de nuit. La téléassistance va veiller à sa sécurité. Il lui suffira d’appuyer sur son dispositif pour que, rapidement, quelqu’un soit prévenu, et vienne lui apporter de l’aide. C’est aussi une aide efficace pour continuer de vivre dans sa maison, il faut qu’elle puisse en prendre conscience.

Faire accepter une téléassistance à une personne âgée

Parfois, le fait d’évoquer une téléassistance peut être mal perçu par une personne âgée, qui « sent » qu’elle est en train de perdre son autonomie, qu’elle ne peut plus faire telle ou telle chose chez elle, comme avant.Une personne âgée peut alors percevoir l’utilisation de la téléassistance comme un « objet » pour les personnes arrivées au bout de leur existence. Cela peut lui faire penser qu’elle devient vraiment âgée, et elle sent alors qu’elle va devenir de plus en plus dépendante. Moralement, ce n’est pas facile pour elle. Elle peut même refuser la téléassistance.

Pour que la personne âgée accepte ce dispositif, et soit rassurée. Elle doit aussi comprendre qu’elle pourra obtenir de l’aide dans toutes les pièces de son habitation.

Il existe aujourd’hui des dispositifs de téléassistance avec de jolies formes, et des couleurs agréables et vives. Que l’on peut porter facilement.
C’est notamment le cas des colliers et pendentifs. Car la personne âgée peut atteindre facilement de la main gauche ou de la main droite le bouton à presser.
Et puis, les nouveaux modèles ressemblent vraiment à des bijoux, dont on n’a pas honte.

Le fait que l’objet soit aussi beau à regarder aide à ce que la personne accepte mieux une téléassistance. Elle prendre alors davantage de plaisir à le porter au quotidien.
La téléassistance doit être considérée comme un objet rassurant pour la personne âge, et non une contrainte.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *